« Mon Socrate à distance », par Kevin

Le bénévolat Socrate est une action qui me tient à cœur car cela me permet de transmettre un savoir à un élève. Le confinement a changé la manière habituelle de faire le bénévolat d’une manière très positive. Lors de mes échanges avec l’élève j’ai senti qu’il était plus attentif et concentré que d’habitude. À chaque appel on se fait un briefing de ce qu’il a fait durant la semaine. On se fixe des objectifs chaque semaine notamment en maths sur les tables de multiplication le but étant de connaitre toutes les tables jusqu’à 10.  Les tables de multiplication me paraissent essentielles à assimiler dès la CM1 car lorsque j’étais au collège et même parfois au lycée je connaissais des personnes qui étaient en difficultés en maths car ils ne connaissaient pas leurs tables. 

Dès que l’association Socrate m’a demandé si je voulais faire des appels chaque semaine pour continuer le bénévolat je n’ai pas hésité à le faire car cela permettait de garder le lien avec l’élève. De plus que s’il a des questions sur ses devoirs il peut me les poser. Je pense que parmi les points positifs de ces appels il y a le fait que l’élève est plus concentré et plus attentif. Les appels permettent de garder le lien avec l’élève malgré le confinement.  Pour l’instant je n’ai pas trouvé de points négatifs de ces appels. Je fais ce bénévolat avec plaisir.  Je tiens à remercier les tuteurs de l’association qui ont permis de mettre en place ce dispositif. 



Kevin,
lycéen et bénévole Socrate

Laisser un commentaire