Le racisme, cette injustice

Assia*, élève de 3ème dans un collège du 20ème arrondissement est passionnée de lecture et d’écriture. Pour Socrate et l’Ami du 20e, elle a choisi de s’exprimer sur le racisme, accompagnée et soutenue par sa lycéenne et les Volontaires en Service civique de l’association Socrate.

Aujourd’hui beaucoup font face aux racismes, notamment le racisme ordinaire que l’on peut définir par « de petites discriminations quotidiennes ». Le racisme qui me concerne le plus, est celui contre les Noirs, qui sont passés depuis des siècles par des discriminations, violences, et ayant vécu de nombreuses injustices. Ce problème est toujours d’actualité, malgré toutes les associations qui luttent contre. Le racisme peut conduire au rabaissement groupé d’une personne et que cela soit considéré comme ordinaire. J’ai pu en subir les conséquences.

Le racisme au quotidien

Il m’est arrivé dans le bus qu’une personne âgée me demande de lui céder la place. J’ai naturellement accepté et, sans me remercier, elle ma insultée de « nègre » tout en me disant que j’avais bien intérêt à la lui laisser. Je l’ai regardée, gênée, et me suis sentie humiliée. J’avais voulu bien faire et elle m’a renvoyé que de la méchanceté et de l’aigreur. J’ai ressenti du dégoût envers cette réaction méprisante. Les paroles peuvent être certaines fois plus violentes que les actes. Cette femme m’a considérée comme inférieure du fait de notre différence de couleur de peau. Selon moi ce sont des gestes de la vie de « tous les jours » qui deviennent des situations agressives et violentes. Ces gestes peuvent mener au malheur de certaines personnes, plus fragiles.

J’ai pu observer que suite aux actions terroristes, de plus en plus d’amalgames sont faits envers des personnes de religion musulmane. C’est d’ailleurs certaines personnes politiques, les journaux, la radio, les réseaux sociaux qui influencent ce racisme. D’ailleurs, la représentation des personnes d’origine étrangère dans la politique française est jusqu’à maintenant inexistante.

La représentativité des Noirs dans le cinéma

J’ai vu récemment le film « Black Panther » et je n’avais jusqu’alors jamais eu de super-héros à la peau noire. Ces rôles, dans les Marvel, ont été jusqu’à maintenant réservés aux hommes blancs. Selon moi, cela rend ce film historique. Un autre exemple de film, cette fois français, est « Intouchables ». Il m’a plu car il parle indirectement de la situation des Noirs dans la société. Un homme d’origine sénégalaise qui vient de la banlieue parisienne, ayant fait de la prison et qui réussit à s’intégrer et à sortir de sa situation. L’acteur Omar Sy est devenu l’une des personnalités préférées des Français. Cela montre bien l’évolution de la vision des Noirs dans la société.

Nous parlons de l’amélioration de la situation raciale en Histoire et en Éducation civique et je pense que c’est une bonne chose. J’en retiens d’ailleurs des noms qui ont lutté pour cette cause comme Rosa Parks ou Martin Luther King, mort assassiné en 1968.

« Rester forts face aux injustices »

Le racisme est le mépris des autres : malgré nos différences, nos couleurs de peau, nous sommes avant tout humains. Nous ne devons JAMAIS baisser les bras et rester forts face aux injustices et à l’ignorance. J’espère qu’un jour nous aurons tous la même place dans la société et que le racisme prendra fin.

 

Assia*, élève de 3ème

Le prénom de la rédactrice a été changé à sa demande.

Laisser un commentaire