Être Stagiaire à Socrate

Bonjour bonjour, bienvenue sur le magnifique site internet de l’association Socrate. Installez-vous confortablement.

Je suis (enfin j’étais à l’heure qu’il est) stagiaire dans cette association. J’ai aussi été bénévole, il y a bien longtemps. Et quand on a été bénévole, la structure aide au mieux ! Vous rêvez de découvrir les coulisses d’une association aussi extraordinaire ? Alors suivez-moi ! (Allez venez quoi !)

Tout commence lors de mon premier jour (vous ne vous en doutiez pas hein ?). Je suis stagiaire attaché de communication auprès de la direction.

Me voilà déjà affublé d’une mission : Organiser la venue de deux journalistes d’une revue célèbre (Phosphore, pour ne pas la citer), qui viennent écrire un reportage de 8 PAGES (!!!) sur Socrate. Ils ont besoin de binômes sympathiques à interroger.

L’association Socrate a pu se payer le luxe d’un attaché de presse pile au bon moment !

Ni une, ni deux (avec l’aide de mes collègues), voilà les rendez-vous organisés, les journalistes venus, les photos prises, et l’article écrit. C’est pas beau ça ? (Bon maintenant foncez acheter Phosphore, et lisez l’article ! Moi, faire de la publicité ? Noooooon)

Cela dit, la publicité, c’est aussi un peu mon truc. Enfin, la communication extérieure à des fins promotionnelles. (Hé hé)

Il se trouve que par le plus grand des hasard, j’aime beaucoup la vidéo, le film etc… et par le plus grand des hasard également, je sais réaliser, puis monter une vidéo. Me voici donc reparti pour une deuxième tournée, cette fois-ci, dans un collège, derrière ma caméra. Ces publicités, vous pouvez d’ailleurs les voir sur le site internet, un peu plus bas !

(Si vous avez besoin d’une publicité, contactez moi: ca.poulhes@laposte.net Mes tarifs sont intéressants)

1 mois, ça passe vite. J’avais fait autant que possible dans la limite de temps imparti, et mes bons et loyaux services allaient s’arrêter là. L’équipe avec qui je travaillais était top. Gentille, attentionnée, et le tout dans une bonne entente. Je ne peux que vous inviter à les rejoindre !

Bon les amis, le voyage s’arrête là, il va falloir revenir à la réalité.

« L’éducation est l’allumage d’une flamme, et non pas le remplissage d’un navire. », comme dirait le grand (enfin presque, 1m45 quand même) Socrate. Je vous laisse réfléchir à ça, on se retrouve quand vous aurez la réponse. Soyez l’allumette !

Allez, Salut la compagnie !

Camille

Laisser un commentaire